Vendredi 12 novembre

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est titflch.gif.

À 10H00 à la chapelle des Carmes à Apt

Rencontre avec Isabelle Simeoni, Nina Khada et Ali Essafi

Isabelle Simeoni, Nina Khada et Ali Essafi seront présents pour échanger autour de leurs films respectifs : « Regard noir », « Je me suis mordue la langue » et « Avant le déclin du jour ».

Entrée libre


L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est titflch.gif.

À 10H15 au cinéma Le César à Apt

Projection du film « Les prières de Delphine »

De Rosine Mbakam
Cameroun / Belgique – 2021 – 90’

Une jeune femme camerounaise se confie devant une caméra qui, au regard de la force de son témoignage, n’a pas d’autre choix que celui de recueillir sa parole sans aucune afféterie. Delphine évoque sa mère disparue trop tôt, un père indigne, son enfance meurtrie, ses espérances, ses désillusions, un corps qu’elle s’est résolue à vendre pour essayer désespérément de le retrouver. Delphine se confesse et Rosine écoute.


L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est titflch.gif.

À 13H30 au cinéma Le César à Apt

Projection du film « L’indomptable feu du printemps »

De Lemohang Jeremiah Mosese / Lesotho – 2020 – 120’

Dans un village du Lesotho, Mantoa, une vieille dame de 80 ans, liquide ses derniers liens avec le monde d’ici-bas et se met à préparer soigneusement son enterrement. Mais quand elle apprend que les habitants du village sont menacés de déplacement suite à l’imminente construction d’un réservoir d’eau sur leur cimetière sacré, elle retrouve une nouvelle raison de vivre, et s’engage dans une défense de l’héritage spirituel de la communauté. Un film poétique, inspiré de la dure réalité d’un pays de plus en plus vidé de sa spiritualité à cause des énormes projets de construction de barrages.


L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est titflch.gif.

À 16H00 à la chapelle des Carmes à Apt

Rencontre avec Aïssa Maïga

Grand entretien sur la carrière de Aïssa Maïga animé par Olivier Barlet
Séance de dédicace de son livre « Noire n’est pas mon métier »
Entrée libre – Chapelle des Carmes


L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est titflch.gif.

À 18H00 au cinéma Le César à Apt

Projection du film « Méduse noire »

De Ismaël & Youssef Chebbi
Tunisie – 2021 – 96’

En neuf chapitres, le film suit Nada, jeune fille tranquille aux allures bien sages le jour, terriblement prédatrice le soir. Elle enchaîne les victimes, toutes choisies dans la gente masculine, avec une violence froide et extrême. En noir et blanc, se déploie, implacable, le récit d’une Méduse bien résolue à en découdre avec les hommes. Le patriarcat en prend pour son grade, dans une inversion des rôles à la mesure de la violence séculaire subie par les femmes dans une société qui semble bien s’en accommoder.

En présence du réalisateur Ismaël


L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est titflch.gif.

À 18H30 au Gymnase St Michel, avenue de St Michel à Apt

Projection de courts métrages

« Le départ »

De Saïd Hamich Benlarbi
Maroc / France – 2020 – 25’

Adel, 11 ans, vit avec sa mère au Maroc. Il passe son temps à jouer avec sa bande de copains et à suivre les nouvelles de son idole Hicham El Guerrouj, jusqu’au jour où son père qui vit en France décide de l’emmener avec lui. La séparation avec la mère et les copains n’est pas facile.

« Je me suis mordue la langue »

De Nina Khada
Algérie / France – Documentaire – 2020 – 25′

“Alors que je n’arrive pas à me rendre dans mon pays, je décide de faire un détour. Je déambule dans la ville de Tunis à la recherche de ma langue d’origine, l’algérien.” Nina Khada. Dans la continuité de Fatima, la réalisatrice poursuit à partir de Tunis, l’exploration, par les moyens du cinéma, d’une partie de son identité.

« Habib »

De Shady Fouad
Egypte – 2020 – 22′

Le vieux Habib, tient une boutique de coiffure, aménagée dans un coin de sa maison. Affable, bavard et quelque peu fantasque, il arrête à chaque fois, et de manière inattendue, son travail, à la surprise de ses clients, pour rentrer chez lui, discuter ou se disputer avec son épouse.

En présence de la réalisatrice Nina Khada


L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est titflch.gif.

À 21H00 au cinéma Le César à Apt

Projection du film « Marcher sur l’eau »

De Aïssa Maïga
Sénégal / France – 2021 – 89’

Tatiste, au nord du Niger, entre 2018 et 2020. L’eau manque terriblement. Houlay, 14 ans, comme d’autres jeunes filles, font plusieurs kilomètres par jour pour ramener de l’eau, aux dépens de leurs études. Quant aux adultes, ils partent loin au-delà des frontières chercher de quoi faire vivre leurs familles. Pourtant, le sous-sol du village recèle un important lac acquifère. Un forage pourrait résoudre le problème. Les habitants s’y emploient, aidés par l’ONG Amman Imman.

En présence de la réalisatrice Aïssa Maïga