Productions

Le Festival des cinémas d’Afrique souhaite, chaque fois que les conditions artistiques et économiques peuvent être réunies, élargir son travail de diffusion du cinéma africain et d’éducation à l’image des jeunes scolaires du pays d’Apt par une expérience de création de films. Quatre films ont été réalisés :

  • Nanga def de Moussa Touré (2004)

« Nanga Def » raconte le cheminement, intime et collectif, de ces jeunes aptésiens qui ont fait suffisamment confiance au cinéaste, pour prendre la parole, et lui confier leurs attentes et leurs inquiétudes devant la vie, d’aujourd’hui et de demain.

 

Moussa Touré, réalisateur sénégalais invité du Festival 2004, est venu présenter aux élèves de la 5ème SEGPA d’Apt le film qu’il avait tourné avec eux en novembre dernier.

 

 

  • Naawari de Moussa Touré (2005)

Le Festival commandait un deuxième film au réalisateur sénégalais Moussa Touré, qui suivait la même démarche de questionnement et de dialogue avec une classe de CM2 de Bakel, la ville sénégalaise jumelée avec Apt : « Naawari ».

  • Regards de femmes de Michel Amarger (2005)

Documentaire sur l’expression des femmes africaines qui travaillent autour de l’image. Cette exploration se développe à partir de la rencontre et autour de la parole d’artistes et de professionnels du cinéma, présents au Festival du film d’Apt, en 2004. Leurs témoignages soulignent la créativité qui anime l’Afrique noire et les questions qui se posent aujourd’hui, aux femmes. Des Africaines engagées dans l’image en tant que réalisatrices (la pionnière sénégalaise Safi Faye, Rahmatou Keïta du Niger), actrices (l’Ivoirienne Naky Sy Savané), plasticiennes (Bill Kouèlany du Congo), abordent leurs parcours, leurs singularités, leurs rapprochements. Ces propos se croisent avec ceux d’hommes, cinéastes (le Sénégalais Moussa Touré, Mahamat Saleh Haroun du Tchad), producteurs (Toussaint Tiendrébéogo du Burkina), attachés à l’évolution des expressions africaines.

Avec : Safi Faye, Mahamat-Saleh Haroun, Rahmatou Keïta, Naky Sy Savané, Moussa Touré

 

Le Festival a demandé à Michel Amarger de réaliser un film sur les artistes africaines présentes à Apt. « Regards de femmes » témoigne de leurs démarches de création ; le film figure au catalogue de Images et Culture (CNC, pour les médiathèques publiques) et a été diffusé dans de nombreux festivals dans le monde.

 

 

 

 

  • Electro for ever de Angèle Diabang (2008)

Electro for ever est un documentaire écrit et réalisé par les élèves de la Terminale électronique du lycée d’Apt, sous la direction de la réalisatrice sénégalaise Angèle Diabang Brener. Ce film est l’autoportrait de 14 garçons qui portent un regard sur eux-mêmes, sur ce qu’ils sont et ce qu’ils voudraient être. Avec poésie, ils nous disent leurs aspirations, leur solidarité mais aussi  leur solitude.

Documentaire / 26’/ couleur / 4/3 / numérique / 2008

Réalisation – Caméra – Son : Terminale électronique (2007-2008) du Lycée d’Apt Encadrée par Angèle Diabang Brener

Montage : Angèle Diabang Brener

Mixage : Lord Aladjiman de Darra J

Étalonnage : Damel Dieng

Production : Festival des cinémas d’Afrique du pays d’Apt et Karoninka